Un ancien du LFiA se prépare à vivre dans l’espace

Un ancien du LFiA se prépare à vivre dans l’espace

Par Muna (1ère) et Eloïse (Tle)

Dans le cadre de l’orientation, des élèves de première et terminale en spécialité physique-chimie ont eu le plaisir de s’entretenir par visio-conférence avec un visage familier : Quentin Gouault.
Quentin est un ancien élève du Lycée Français international d’Amman et on est fiers de lui ! Il est actuellement en troisième année à l’IPSA (www.ipsa.fr), une école qui forme en 5 ans des ingénieurs spécialistes en ingénierie des systèmes aéronautiques et spatiaux.
Quentin a eu la chance d’être sélectionné pour participer à la mission EuroMoonMarsPoland. Le but de cette mission : faire des tests dans l’espoir de pouvoir coloniser un jour la Lune et Mars. Elle s’est divisée en deux parties :
Durant la première semaine, Quentin se trouvait à la base et son rôle était de créer les emplois du temps des astronautes.
Durant la deuxième semaine, il se trouvait dans l’habitat simulant la vie sur la Lune. C’est à ce moment-là que nous avons pu dialoguer avec lui. Après nous avoir fait visiter l’habitat, il nous a expliqué que les «astronautes» subissent des tests physiques (courir, prise d’échantillons…) et des tests psychologiques (effet du manque de lumière naturelle sur le cycle jour-nuit, …). Ils font aussi des expériences. Durant cette semaine, le rôle de Quentin était de créer une fusée miniature qui serait capable d’envoyer des échantillons à la base depuis la Lune ou Mars. Le but était de se débrouiller avec ce qu’il pouvait trouver sur place et d’imprimer des pièces grâce à une imprimante 3D.
Bien sûr, durant ces deux semaines, il y a eu bien d’autres missions spécifiques qui permettront peut-être un jour d’installer le premier habitat sur la Lune.

Quentin Gouault (à droite) et Théo Podolsky